Notre projet

Nous sommes Saint-Brieuc : nous y habitons, et nous représentons tous les quartiers de la ville, tous les âges, les salarié.e.s du public, du privé, sans-emploi, les entrepreneurs ou les retraité.e.s, et comme tels nous avons le souci d‘accroître l’attractivité de la ville. Nous nous appuyons aussi sur de solides expériences professionnelles et sur les élu.e.s de la gauche rassemblée.

Nous sommes convaincu.e.s qu’il est nécessaire de réinventer Saint-Brieuc, de révéler tout son potentiel.

Notre approche de la vie municipale est une approche citoyenne, de bon sens à la fois exigeante et bienveillante.

Elle s’appuie sur quatre axes complémentaires :

Faire face a l'urgence climatique

Le climat change. L’action citoyenne est la seule véritable alternative pour agir. Notre proposition : inventer Saint-Brieuc, la ville où chacun, à son échelle, crée des solutions. Ensemble, dans nos choix les plus quotidiens, nous pouvons affirmer notre volonté commune et citoyenne de lutter contre les pollutions et de construire une ville respectueuse des êtres humains et de la nature.

Engager la ville dans la sobriété et la production d’énergie
  • Atteindre la neutralité carbone au plus vite : créer un compteur carbone, social et éthique pour tous les projets municipaux et une conférence sur le climat et l’environnement
  • Diviser par deux la consommation d’énergie des services municipaux en 10 ans
  • Installer des panneaux solaires sur les bâtiments publics et aider les propriétaires à produire des énergies renouvelables
  • Remplacer progressivement le parc automobile municipal par des véhicules électriques, hybrides, ou hydrogène. Installer des bornes de recharge.
  • Favoriser le compostage collectif dans tous les quartiers et mettre à disposition du matériel municipal pour le broyage des déchets verts.
  • S’engager dans la lutte contre le gaspillage.  A horizon de 6 ans, diviser par deux les pertes alimentaires dans les restaurants gérés par la Ville et ne plus utiliser de plastique à usage unique dans tous les services de la ville dès 2021.
Permettre toutes les mobilités et apaiser les circulations
  • Rendre aux piétons et plus particulièrement aux plus vulnérables (nos anciens, personnes à mobilité réduite, enfants) certains espaces aujourd’hui dangereux (places, rues, trottoirs).
  • Élaborer un véritable plan vélo : objectif : 10% de déplacements cyclistes en 2026 (continuités, voies dédiées, sécurité, parkings).
  • Limiter la vitesse en ville à 30 km/h. Développer les zones de rencontre piétons-cycles-automobiles à 20 km/h.
  • Développer l’offre de transports en commun (fréquence, horaires) en visant l’accès gratuit, d’abord pour les jeunes et les personnes défavorisées, et lors d’évènements.
  • Mettre en place un Pass Mobilité, pour utiliser plus facilement et à moindre coût les mobilités douces (transports en commun, location de vélos) en lien avec les parking relais.
  • Donner les moyens d’utiliser des modes de déplacement plus respectueux de l’environnement, sans être dogmatiques, car nous savons que pour certain.e.s la voiture n’est pas une alternative mais une nécessité.
Lutter contre toutes les pollutions
  • Soutenir toutes les actions permettant de désenvaser et dépolluer la plage du Valais.
  • Lutter contre la pollution de l’air en renforçant l’information et la prévention et contre les publicités lumineuses par un schéma de cohérence publicitaire.
  • Aider à la normalisation rapide des réseaux d’évacuation des eaux usées et favoriser les économies d’eau.
Vivre la ville au naturel
  • Rédiger un arrêté anti-pesticides pour toute la commune.
  • « Un arbre par habitant » : plantation massive d’arbres fruitiers, dès le début du mandat.
  • Accorder des permis de végétaliser l’espace public aux collectifs citoyen.ne.s.
  • Végétaliser le toit de certains bâtiments et équipements publics et aménager les espaces publics et places (places de la Grille, de Gaulle, du Guesclin).
  • Ouvrir au public le Jardin de la Préfecture et encourager l’ouverture d’espaces aujourd’hui privés (parcs des filles du Saint Esprit, des Capucins, ancien évêché).
Une alimentation saine
  • S’engager dans la conversion au 100% bio de nos cantines, sans surcoût pour les familles.
  • Sanctuariser les terres agricoles, en acquérir et soutenir des expérimentations de cultures agricoles en milieu urbain  tout en aidant l’installation ou la conversion en bio d’agriculteurs.trices.
  • Consolider, développer et valoriser la cuisine centrale.
Faire vivre notre ville

Il est temps d’affirmer le caractère de Saint-Brieuc, de retrouver le dynamisme du passé. Nous avons compris que vos envies vont dans ce sens. Ensemble nous allons les concrétiser et aller plus loin encore. Nous voulons redynamiser la ville, la rénover, créer de l’emploi et tisser un lien à la mer.

Redynamiser notre centre-ville mais sans oublier les quartiers
  • Réhabiliter, par une régie immobilière, des locaux commerciaux pour les mettre à disposition de commerçants, artisans et associations. Développer des galeries d’art dans les boutiques vides et créer des boutiques éphémères.
  • Soutenir l’installation d’entreprises, de commerçants et d’artisans en centre-ville qui souhaitent se recentrer et proposer à leurs collaborateur.trices une qualité de vie professionnelle supérieure. Etre présent au salon des franchisés pour faire rayonner Saint-Brieuc.
  • Mettre en place une offre de services à destination des commerces : conciergerie solidaire, aide aux démarches administratives, partenariat avec des enseignes de périphérie, points-relais en centre-ville.
  • Recruter un.e manager de centre-ville, 100% dédié à cette fonction.
  • Renforcer les équipements publics : espace de réunions, coworkings, maison de l’enfance, médiathèque, tiers lieu, nouveau projet pour le Musée.
Repenser l’habitat dans les quartiers comme en centre-ville
  • Reprendre la main sur l’habitat au travers d’une régie immobilière pour réhabiliter les logements et densifier des espaces.
  • Aider les jeunes ménages à s’installer par la création d’un organisme foncier solidaire.
  • Créer des logements adaptés pour les seniors (colocations pour lutter contre l’isolement des aînés) et pour les jeunes et étudiants (logements temporaires, sociaux, résidence-jeunes).
  • Penser nos aménagements futurs comme des écoquartiers dans tous les quartiers.
  • Réinstaurer des gardiens d’immeuble lorsque cela est utile.

Rendre la ville aux habitants : Saint-Brieuc représente une alternative décomplexée à la métropolisation, résolument écologique et végétale. Nous voulons rendre les places aux habitants, notamment la place de la résistance (terrasses, jeux, espaces verts), des rues aux piétons et réduire l’artificialisation des sols (lutter contre les friches, créer des espaces de nature)

Saint-Brieuc, vue sur Mer
  • Préserver la baie et lutter contre son envasement et prendre notre part dans la lutte contre les algues vertes.
  • Mettre en œuvre un plan global de mise en valeur des 3 vallées.
  • Améliorer l'accès à la mer : Ligne verte « hentig glas » et navettes.
  • Préserver et valoriser avec les habitant.e.s et collectifs les cabanons du Valais.
Reconquérir l’emploi
  • Accompagner avec les associations, un dispositif ambitieux :« territoire zéro chômeur de longue durée ».
  • Engager des chantiers d’insertion, en ville, tournés vers la transition écologique et la promotion des métiers techniques et manuels
  • Créer une offre publique d’ateliers et boutiques-starters : dans des cellules commerciales municipales, des entreprises à l’essai en partenariat avec des coopératives d’activités et d’emploi.
  • Faciliter la vie quotidienne des entreprises par des services publiques réactifs et adaptés
  • Soutenir les filières d’avenir : économie verte, économie sociale et solidaire, économies de la mer, de la culture, de la gastronomie
  • Soutenir au moins la création d'une recyclerie-ressourcerie, permettant de l’emploi solidaire.
Bien vivre ensemble

Vous ne voulez pas vivre côte à côte, vous voulez créer les meilleures conditions pour vivre ensemble. Ce projet de ville nous l’avons justement construit ensemble pour vos projets de vies, et vos envies de bien vivre ici. Réinventer une ville douce où il fait bon grandir, s’épanouir, étudier, travailler, se balader, faire du sport. Une ville où l’art est dans la rue et où chacune et chacun a sa juste et libre place. Pour vous Saint-Brieuc c’est ça.

Une ville solidaire
  • Revoir la tarification au quotient familial pour renforcer son rôle de solidarité.
  • Créer un espace commun aux associations de solidarité, permettant l'accueil d'urgence des plus démuni.e.s, en partenariat avec les communes voisines.
  • Développer les colocations de seniors, pour mutualiser les aides et vivre mieux, et soutenir des activités pour ces publics, en lien avec les associations.
  • Développer les capacités et la qualité de l’accueil en établissements pour les personnes âgées sur la ville, dont le Pôle de Prévallon.
  • S’engager en faveur de la petite enfance : faire évoluer la maison de l’enfance du centre-ville et prendre en compte l’accueil en horaires atypiques dans les crèches.
Une ville qui lutte contre toutes les discriminations
  • Accélérer le programme d’aménagement pour l’accessibilité des personnes à mobilité réduite des espaces et bâtiments publics et des commerces.
  • Désigner un.e élu.e à l’égalité femmes/hommes et à la lutte contre les discriminations.
  • Signer la charte européenne pour l’égalité entre les femmes et les hommes.
Une ville apaisée
  • Réinvestir l’espace public : présence de médiateurs de rue et de quartiers et d’une police de proximité.
  • Adapter les horaires de la police municipale en particulier dans le centre-ville en fin de semaine (du jeudi au samedi) et organiser une médiation bénévole lors des soirées étudiantes.
  • Repenser l’éclairage public pour sécuriser les déplacements nocturnes notamment à pied.
  • Transférer la gestion de la vidéosurveillance à la police nationale.
Une ville sportive
  • Améliorer et réhabiliter les espaces sportifs scolaires et municipaux après état des lieux et concertation avec tous les acteurs.
  • Favoriser les pratiques libres du sport de rue et des sports nature par des aménagements adaptés dans tous les quartiers.
  • Faire rayonner Saint-Brieuc au travers d’événements internationaux (tennis, roller course, kick boxing) et, avec les associations, en imaginer de nouveaux (rando-trail des vallées par exemple). 
  • Développer le rôle de l’Office Municipal des Sports.
Une ville jeune qui mise sur l’éducation populaire
  • Faire vivre dans toute la ville des lieux de débats, de rencontres, de partage, en mobilisant les associations d’éducation populaire. Créer un mouvement d’université populaire.
  • Créer une VRAIE bourse pour l’initiative des jeunes (création d’entreprise, d’associations).
  • Permettre le départ en vacances de chaque enfant au moins 2 fois dans sa scolarité.
Une ville où l'éducation crée l’égalité
  • Engager un VRAI plan pluriannuel d’investissement et d’équipement des écoles.
  • Conforter le réseau des écoles publiques dans les quartiers, y compris à Cesson.
  • Développer les activités périscolaires : écologie, solidarité, culture bretonne, citoyenneté et améliorer la prise en charge des transports scolaires.
  • Développer et soutenir les classes de découverte.
  • Favoriser l’engagement des enfants dans leurs écoles et dans la ville : délégués, éco-délégués, conseils d’élèves, conseil municipal des jeunes.
Une ville étudiante
  • Développer le Pôle Mazier et doubler le nombre d’étudiants.
  • Allonger les cursus déjà existants et saisir toutes les opportunités de renforcement du Pôle de Saint-Brieuc par de nouvelles formations.
  • Créer un événement national régulier autour du thème de l’alimentation et de la santé.

La santé : nous lutterons contre la désertification médicale et pour l’accès de tous aux soins. En créant un centre de santé pluridisciplinaire (généralistes, spécialistes, infirmie.ère.s, kinés), en favorisant l’accueil d’étudiant.e.s en médecine (formation, tutorat, logement) et en facilitant l’installation des médecins et de leurs familles, nous participerons à l’amélioration de la santé des briochin.e.s

Une ville de culture(s)
  • Engager la rénovation d’équipements culturels (Passerelle, MJC) en imaginant de nouvelles formes de financement (loterie du patrimoine municipal, mécénat).
  • Donner une nouvelle ambition au musée, en centre-ville (bâtiment, archives, collections).
  • Agrandir la médiathèque, ouverte sur le centre-ville et axée sur le lien social.
  • Faire de Saint-Brieuc un espace de découverte à ciel ouvert : la vallée-musée de Gouédic, patrimoines bâtis, biodiversité en ville, points de vue, hentig glas (ligne verte).
  • Faire de la culture bretonne, dans sa diversité, un atout pour l'identité, l'intégration et la création (soutien aux associations, valorisation du Ti ar Vro/L'Ôté)
Une ville aux patrimoines vivants
  • Mobiliser un.e élu.e référent et une mission dédiée aux patrimoines art et histoire de la ville.
  • Reconquérir le domaine de la Tour de Cesson pour en faire un espace naturel et historique ouvert à tous.
  • Mettre en œuvre des labels linguistiques régionaux : atteindre le niveau 2 de la Charte Ya d’Ar Brezhoneg au cours du mandat. Soutenir les évènements relatifs au gallo.
  • Développer une signalétique plus visible sur le patrimoine bâti, en français, breton et gallo.
  • Conforter la Maison Louis Guilloux comme espace majeur d’une ville littéraire.
Inventer la ville ensemble

Nous sommes tous des acteurs de la ville. L’habiter, la faire évoluer, en prendre soin, la valoriser, l’animer et l’aimer sont autant d’actions et d’idées qui touchent et impliquent chacun.e de nous. Des espaces collectifs, des lieux de liens, de rencontres et de partages, des initiatives humaines innovantes : ce sont autant d’idées dans la co-construction de notre programme qui donnent du cœur et de l’âme à Saint-Brieuc.

Co-construire avec les habitant.e.s
  • Renforcer le lien entre le conseil municipal et les habitants : conseiller.ère.s municipaux de proximité, retransmission vidéo des conseils municipaux, présentation pédagogique du budget municipal, communication plus accessible sur les enquêtes publique, plate-forme participative pour remonter les idées des habitant.e.s.
  • Elaborer une charte des co-listiers : non cumul des mandats, proximité, transparence, conciliation de la fonction d’élu avec la vie familiale.
  • Proposer des jurys citoyens à l’agglomération sur les projets de rocade sud, 4ième quai, piste auto-moto, et leurs alternatives.
  • Réhabiliter la Maison du Peuple, fabrique d’initiatives citoyennes.
  • Créer un véritable Tiers-Lieu en centre-ville qui rassemble les initiatives culturelles, solidaires, écologiques, numériques, scientifiques et de la jeunesse.
  • Imaginer une charte de civilité avec les écoles, les associations, les entreprises et les citoyen.ne.s pour inscrire le bien vivre ensemble à la mode briochine.

Faciliter les initiatives citoyennes : nous créons un budget participatif pour financer des projets citoyens, soutenons les initiatives, (monnaie locale, production d’énergies renouvelables, repair café, jardins partagés, pédibus ...) et expérimentons le dispositif 50/50 (la ville fournit les moyens, les habitants participent).

Conforter la qualité des services publics pour les habitant.e.s
  • Valoriser l’initiative et l’expertise des agents dans les nouveaux projets.
  • Faciliter la connaissance des dispositifs, simplifier les démarches et aider les personnes éloignées du numérique à accéder aux services en ligne.
  • Permettre la modernisation et l’adaptation des services en concertation avec les agents et en lien avec les usager.ère.s.
S’engager avec les associations
  • Simplifier les dossiers de demande de subvention.
  • Créer un fonds de soutien à l’innovation, animé par des élu.e.s et citoyen.ne.s.
  • Donner des moyens pour agir : recherche de locaux, mobilisation d’espaces vacants, acquisition d’un chapiteau mis à disposition pour des événements.
  • Mettre à l’honneur les bénévoles et l’engagement associatif chaque année.